Accueil Événements Boric présente ses excuses aux Chiliens qui se sont réfugiés en France après le coup d’État de Pinochet

Boric présente ses excuses aux Chiliens qui se sont réfugiés en France après le coup d’État de Pinochet

par Anne-Claire Marion

Publicité

Le président du Chili, Gabriel Boric, a demandé pardon au nom de l’État à ses compatriotes qui ont dû se réfugier en France après 1973, lorsque le gouvernement du socialiste Salvador Allende a été renversé par un coup d’État mené par le général Augusto Pinochet depuis Paris.

« Au nom de l’État du Chili, je vous demande pardon. Même si ce n’est pas nous (leur gouvernement), c’est l’État qui les a officiellement privés de leur patrie et c’est inacceptable », a déclaré M. Boric avec émotion après avoir regardé un documentaire sur le 50e anniversaire du coup d’État à la Maison de l’Amérique latine, à Paris.

M. Boric a assuré qu’il participerait à la « recherche de la vérité et de la justice » pour les personnes disparues pendant la dictature de Pinochet et a fait l’éloge de la figure d’Allende pour les « convictions » qu’elle représente.

« C’est à nous d’appeler les nouvelles générations (chiliennes) à comprendre ce qu’a été (le coup d’État d’il y a 50 ans) et à faire en sorte que cela ne se reproduise plus jamais », a-t-il déclaré.

Publicité

Vous aimerez peut-être aussi

лого 2

Notre la VIE LLC
57 Rue Jean-Baptiste Gilbert, 76300 Sotteville-lès-Rouen, France
+33380964977
info@notre-lavie.com

Liens Utiles

Clause de non-responsabilité

Les informations contenues sur ce site web sont fournies à titre indicatif uniquement et ne constituent pas une offre publique. Ce site web est uniquement destiné à des fins d'information et ne remplace pas une consultation personnelle, un examen ou un diagnostic par un médecin agréé. Le contenu de ce site n'est pas destiné à l'autodiagnostic ou à l'automédication et ne doit pas être utilisé à cette fin. L'article principal ne contient pas d'informations complémentaires.

@2023 Tous droits réservés